Cet article fait partie d'un ensemble consacré à la description du codage avancé de textes hiéroglyphiques:

Compléments

Rosette permet également d'insérer dans le codage des balises spécifiques qui commencent toutes par le caractère '#' :

  • #i : pour afficher une image,
  • #s : pour afficher une forme géométrique (rectangle, cercle...)
  • #p : pour définir un "point",
  • #v : pour définir une "variable",
  • #f : pour définir un "cadre".

Chacune de ces balises est complété par une liste de paramètres (par exemple pour une image on précisera sa hauteur).

Les paramètres sont séparés les uns des autres par un caractère ';'.

Chaque paramètre est composé d'une lettre qui identifie le paramètre, suivi du caractère '=' puis de la valeur donnée au paramètre.

Les paramètres peuvent également s'écrire sans le signe '=' (par exemple #sse;x1;y2;h3;w3 au lieu de #ss='e';x=1;y=2;h=3;w=3).

Par contre le signe '=' est obligatoire si la valeur du paramètre est une variable ou une formule.

Une balise #f ne doit contenir aucun caractère espace (' ').

Les variables

Avec la balise #v, vous pouvez définir des variables dont le nom commence par le caractère '$' :

#v$hauteur=10 #v$largeur=$hauteur/2

Une variable peut être utilisée pour initialiser un paramètre :

#fz=3;h=$hauteur;w=$largeur...

La variable $size est prédéfinie avec la valeur du paramètre taille du texte du corpus en cours

Les formules

A droite du signe '=', on peut placer une formule. Par exemple :

h=($hauteur1+$hauteur2)/2 ou bien w=sin($largeur)

La seule contrainte est de ne pas utiliser de caractère espace (' ' ).

Les fonctions

Toutes les fonctions du langage PHP sont disponibles (Provisoirement : sauf celles dont le nom contient le caractère '_')

Rosette propose trois fonctions supplémentaires (H, P et W) qui seront décrites à propose des "cadres").

Balise #i : insertion d'une image

#is='images/Héron.png';x=2;y=2;h=5 affiche l'image :

  • stockée sur le serveur à l'adresse précisée par le paramètre s.
  • en plaçant son coin supérieur gauche en fonction des paramètres x et y.
  • et en ajustant sa hauteur à 5 unités (la largeur est ajustée en conséquence pour conserver les proportions de l'image).
    Les images ont préalablement transmises à un administrateur Rosette qui les aura chargé en vous indiquant l'adresse à utiliser.

Balise #s : insertion d'une forme géométrique

#ss='r';x=1;y=2;h=3;w=4 trace un rectangle (s='r') dont le coin supérieur gauche est en x=1 et y=2, avec une largeur de 4 et une hauteur de 3

#ss='e';x=1;y=2;h=3;w=3 trace un cercle (s='e'). Si hauteur et largeur sont différentes on obtiendra une ellipse. Les paramètres b et e permettent de tracer seulement une partie de l'ellipse.

#ss='p';x=array(1,2,1,0);y=array(5,4,3,4) trace un polygone (s='p') dont les sommets sont en 1,5 pour le premier, 2,4 pour le deuxième, 1,3 pour le troisième et 0,4 pour le dernier. Ceci correspond à un losange.

#ss='h';x=1;y=1;w=5;d=0.5;n=5 trace cinq lignes horizontales longues de 5 et espacées de 0.5 ; la premier ligne commençant en x=1 et y=1.

#ss='v';... idem pour lignes verticales.

Balise #p : définition d'un point et d'actions

Cette balise permet de modifier la position courante et de définir des actions en ce point :

Les paramètres x, y et g permettent de changer la position courante :

  • x et y placent la position courante à l'endroit spécifié par la valeur associée,
  • g='debut' la place au point préalablement défini sous le nom de 'début' (voir paramètre 'a')

Les paramètres x et y sont fondés sur l'unité dont la taille en pixels est choisie par l'utilisateur :

  • dans l'éditeur : option "taille" dans l'onglet "affichage",
  • dans le corpus : option "taille" dans la liste des options du corpus.

Pour afficher une graduation qui visualise ce système d'unité :

  • dans l'éditeur, ajouter +sc au début du texte saisi,
  • dans le corpus, ajouter &corpusGrid dans l'url.
  • Les autres paramètres de la balise #p permettent de déclencher une action :

    • a pour nommer la position courante (#pa='début' par exemple)
    • b pour positionner (=1) ou non (=0) en écriture de droite à gauche (si b=0 les hiéroglyphes sont tournés vers la gauche mais commencent à partir de la gauche),
    • c pour cadrer un segment de texte. La valeur du paramètre est composé d'une lettre suivi du nom d'un point.
      La lettre peut être 'l' pour cadrer à gauche, 'r' pour cadrer à droite, 'k' pour centrer et 'j' pour justifier.
      le cadrage est effectué entre le point dont le nom est indiqué et la position courante.
    • d change la direction d'écriture ('r' pour droite à gauche, 'l' pour gauche à droite),
    • k insère un marqueur. La valeur est une chaine de caractères comme 'a0,0.2'). Entre les deux parenthèses on énumère six paramètres :
      • 'a', la lettre qui sera affichée dans le marqueur
      • 0, le décalage du marqueur par rapport à la position courante dans l'orientation courante,
      • 0.2, le décalage du marqueur par rapport à la position courante dans l'orientation orthogonale à l'orientation courante.

    Ainsi T14 #pk='x0,0.2' N35 donnera et #po='V' N35 #pk='x0.4,0.4' .. T14 sera affiché

    Les informations complétant #pk peuvent être suivies par :

      • 's' suivi d'un pourcentage pour augmenter la taille du marqueur,
      • 'o', 'o-', c', 'c-' ou 'n' pour contrôler la direction de la flèche du marqueur ('o' orientation en cours, 'c' orientation orthogonale à l'orientation en cours).

    Essayez par exemple T14 #pk='x0.8,0.2o-' N35 ou bien T14 #pk='x0.8,0.8s200o-' N35.

    Pour insérer un marqueur dans une traduction, utiliser la balise <mdc>, ainsi, le codage

    <mdc>"à partir du marqueur" #pk='x0.5,0.8' .. .. "on trouve le nom du dieu"</mdc>
    sera affiché .

Le marqueur produit par la balise #pk ne décale pas la position des hiéroglyphes suivants. Ainsi, dans l'exemple précédent, deux cadrats blancs ( .. .. ) ont été ajoutés pour que la seconde partie du texte soit affichée après le repère.

Pour que le marqueur devienne un lien vers un élément du corpus, ajoutez ensuite une virgule suivi de la référence de l'élément composée de 'corpus' suivi du numéro du texte puis du numéro de l'élément, ces trois éléments étant séparés par des virgules.

<mdc>T14 #pk='z0.5,0.5s200n,corpus,66,76' .. N35</mdc> sera affiché N35 - <span class=Translit >n / nt</span>repère T14 - <span class=Translit >nHsi / am / qmA / THnw</span>

On peut même ajouter une info-bulle au lien en complétant la balise #pk par le texte de cette info-bulle:

<mdc>T14 #pk='z0.5,0.5s200n,corpus,66,76,pilier...15...Est' .. N35</mdc> sera affiché N35 - <span class=Translit >n / nt</span>repère pilier 15 EstT14 - <span class=Translit >nHsi / am / qmA / THnw</span>

Dans le texte de l'info-bulle, remplacez les espaces par '...'

La balise #p permet de représenter un texte en respectant sa forme originale.

Montrons deux exemples :

Balise #f : définition de cadres

Cette balise est décrite dans l'article suivant.